Le Mag

Transparence entre vous et nous

25/02/2021 mis à jour le 01/03/2021
  • Mutuelle
  • Assurance
  • Économie sociale et solidaire
  • Accident
  • Assistance
tr

Comment sont fixés nos tarifs ?
Où va votre cotisation ? On vous dit tout !

La Mutuelle des Motards est une assurance sans actionnaire qui n’a pas vocation à générer des bénéfices. Chaque euro de votre cotisation est majoritairement consacré à l’indemnisation des sinistres et à la gestion des contrats. Le coût de votre cotisation est donc calculé au plus juste, afin de garantir l’équilibre technique et financier, et de préserver l’indépendance de votre Mutuelle.

Le confinement n’a pas fait baisser le coût des sinistres

Relayée par les associations de consommateurs, la demande de ristourne liée au confinement du printemps 2020 a semé le trouble chez de nombreux sociétaires. Les chiffres publiés dans la presse ne concernent pas l’assurance moto. Or, à moto, un accident sur deux entraîne des dommages corporels contre seulement un sur dix en automobile. Tous les motards connaissent la différence d’exigence et de complexité entre piloter un 2-roues en toute sécurité et conduire une voiture en toute sécurité. Cette différence est la même entre assurer et garantir un risque 2-roues et assurer une automobile. De fait, si le nombre de sinistres a bien diminué pour la Mutuelle du fait du confinement (- 17 % au total et seulement - 8 % sur le corporel), la charge sinistres, en particulier sur le corporel, est supérieure à celle enregistrée en 2019 !

Préjudices corporels : toujours mieux indemnisés

L’inflation des coûts des dommages corporels est en moyenne sur ces dix dernières années de 9 % à 11 % par an, selon la Fédération Française de l’Assurance - soit un doublement en dix ans. Un phénomène qui s’explique par l’augmentation de nombreux postes de préjudice. Parmi eux, certains pèsent plus que d’autres, tel le besoin d’une aide à domicile pour assister la victime dans sa vie courante, indispensable pour accompagner au mieux les sociétaires concernés. La hausse constante du coût des appareillages (fauteuils, orthèses, prothèses, etc.), des frais médicaux et d’hospitalisation est également une réalité. En résumé, les victimes sont de mieux en mieux indemnisées, et c’est essentiel, même si pour l’assureur, en toute logique, les prises en charge sont plus lourdes qu’auparavant.

Préjudices matériels : inflation technologique

Électronique embarquée, instrumentation digitale, GPS, feux à leds, suspensions pilotées, contrôle de traction… Autant d’équipements dont les 2-roues n’étaient pratiquement pas dotés il y a juste une dizaine d’années. Aujourd’hui ces évolutions technologiques font partie des standards chez la majorité des constructeurs. Les exemples des nouvelles Ducati Multistrada V4 ou BMW R 1250 RT, équipées de radars dédiés au régulateur de vitesse ou à la détection d’angles morts, même s’ils ne sont pas les modèles les plus répandus, en sont une des illustrations. Dans les faits, la réparation d’un choc frontal sur une moto récente coûte en moyenne jusqu’à cinq fois plus cher qu’il y a dix ans. Côté vol également, le coût des indemnisations ne cesse d’augmenter, avec de plus en plus de machines sur le marché dont la valeur dépasse les 20 000 €.

Sinistres corporels graves : on est là pour vous !

En général, une victime gravement blessée est suivie pendant 3 à 5 ans, sachant que ce suivi peut aussi largement dépasser cette durée, tant que la situation médicale de la victime n’a pas été stabilisée. Le suivi de ces dossiers requiert donc une expertise technique pour évaluer les préjudices et défendre les motards. De plus, un accompagnement humain est indispensable pour surmonter ces épreuves. Avec la garantie SAVE (Soutien et Accompagnement des Victimes de la route et de leur Entourage), la Mutuelle est la première à avoir proposé une prestation si complète.

Cotisation moyenne 500 € - coût moyen d’un sinistre corporel supérieur à 50 000 €, soit 100 cotisations pour indemniser un seul sinistre corporel. 40 sinistres graves représentent 40 % de la charge globale des sinistres. Le coût d’indemnisation des sinistres corporels augmenté de 50 % depuis 2016.

Calcul des cotisations : le prix le plus juste

Avec 37 ans d’expérience dans l’assurance 2-roues, la Mutuelle des Motards s’est forgée un solide bagage technique dans l’évaluation de la charge des sinistres. Nos spécialistes de la statistique et de l’indemnisation travaillent donc de concert afin de fixer le prix le plus juste pour vos cotisations. Ces calculs doivent permettre à la Mutuelle de conserver sa capacité à bien vous indemniser. Une anticipation qui permet de protéger au mieux les assurés et de garantir l’indépendance de la Mutuelle. Ainsi, si sur les cinq dernières années le coût global de l’assurance par contrat a augmenté en moyenne de 25 %, nos cotisations n’ont, elles, été réévaluées que de 7 % sur la même période (contre 12 % chez nos concurrents).

Répartition de 100 euros de votre cotisation

Sinistre et gestion des sinistres : 57 €
Charge de gestion courante : 23 €
Taxes (Taxes spécifiques au contrat d’assurance reversées à l’Etat. Il ne s’agit pas de TVA) : 18 €
Investissements : 2 €

Retour au Mag