portrait jeremy

Jeremy B.

Conseiller en assurance à la Mutuelle depuis 3 an(s)
jeremy

Mon métier 

Je suis conseiller en assurance sur la plateforme commerciale du siège. Mon travail consiste notamment à proposer des contrats d'assurance auto, moto et habitation. J’assure le traitement de documents, et je fais partie également des équipes qui sont en charge de répondre aux demandes sur Facebook et des équipes qui travaillent le samedi.

Ce que j’aime le plus dans mon travail

La diversité des rencontres, on a énormément de typologies de personnes qui nous appellent : de l’ultra passionné qui veut parler de moto, au nouveau motard qui essaie de comprendre comment cela fonctionne et comment on peut l’accompagner dans sa prise main, en passant par les motards pressés qui nous appellent alors qu’ils sont déjà sur la moto. 
Ça, c’est tout ce que j’aime dans ce métier là !

Ce que j’apprécie le plus à la Mutuelle

L’hétérogénéité des employés : c'est-à-dire qu’à la Mutuelle des motards il y a des gens qui sont passionnés de moto, d’autres qui n’en font pas du tout. Il y a des personnes expérimentées, des jeunes qui sortent à peine de l’école, des experts en moto, en mécanique… Il y a de tout ! C’est un peu « venez comme vous êtes » ! 
Je pense sincèrement que la singularité des individus fait notre force collective.

Ma passion « hors boulot » 

Ma passion en dehors de la Mutuelle c’est le rugby. Je suis un fou de ce sport depuis longtemps : je ne rate aucun match à la TV et je me rends le plus souvent possible au stade.
Je vis rugby !

Pour moi la moto c'est :

Avant d’arriver à la Mutuelle Motards, la moto ne m’évoquait pas grand-chose. J’étais dans le cliché du motard : le barbu en cuir ! Et puis petit à petit je me suis rendu compte que ce n’est pas du tout ça la moto, c’est un vrai environnement, une grande diversité, une lutte au quotidien et une grande liberté ! 

À la Mutuelle il y a des personnes expérimentées, des jeunes, des experts en moto ou d'autres qui n'en font pas du tout… Je pense sincèrement que la singularité des individus fait notre force collective.