Permis et premier 2-roues

Permis A2 : les réponses aux 10 questions existentielles des candidates

05/12/2016 mis à jour le 25/10/2019
  • Permis
  • Moto-école
  • Femme en moto
femme motarde

Elles sont plus de 15 000 à obtenir le permis « gros cube » chaque année, avec un taux de réussite de plus de 90 %. Pourquoi pas vous ? Tour d’horizon des questions les plus fréquentes, des hésitations de celles qui en rêvent, des réponses des pros, des témoignages.

1. Comment choisir la bonne moto-école ?

« J’ai passé beaucoup de temps sur les forums pour me renseigner avant de m'inscrire au permis. C'est difficile de trouver des infos concernant les femmes, leur accueil dans les écoles de conduite…», regrette Virginie, qui vient d'obtenir le précieux sésame. « Les filles se renseignent énormément ! », confirme Philippe Rolland de Moto Conduite à Grenoble.

Pédagogie, machines, lieu d'apprentissage, relations avec les enseignants… Les femmes, c'est bien connu (attention, cliché), se posent plus de questions que les hommes… Lydie Rochel, enseignante dans le Var, a quelques pistes.  « Il faut bien se renseigner, comparer, aller voir les infrastructures… Demander quelle est la proportion de femmes, ne pas hésiter à assister à un cours. »

En bref : visiter les structures des écoles (piste privée ou non, nombre de machines…), privilégier celles pour qui la moto est une activité importante voire majoritaire, les questionner sur leur clientèle féminine… Et se préparer à une visite des forums féminins qui regorgent de témoignages.

2. Moto-école : ça va coller avec l’enseignant ? Et si c'est un gros macho ?

« J'ai été étonnée de voir sur le plateau des moniteurs d'autres écoles vraiment désagréables avec les femmes et qui tenaient des propos carrément machistes. Heureusement que je suis bien tombée dans la mienne ! » se souvient Virginie.

« Mes clientes accordent une grande importance à la relation avec l'enseignant. Beaucoup viennent chez moi parce que je suis une femme, elles se sentent en confiance » explique Lydie. Même chose que pour la structure, le mieux est un contact direct et de se faire soi-même son opinion, dans un premier temps au téléphone. Et ne pas hésiter à aller voir ailleurs en cas de doute !

3. Permis moto plus cher pour les femmes ?

Aucune raison de payer plus ! Mais il y a des cas où la formation sera plus longue que pour d'autres. « J'ai mis du temps à être à l'aise sur le plateau. À 48 ans, j'apprenais moins vite que les petites jeunes ! », constate Virginie. «J'ai des filles qui sont prêtes au bout de 25 heures et des garçons qui ont besoin de 40 heures, il n'y a pas vraiment de règles dans ce domaine », estime Lydie. En revanche, les cas de femmes qui végètent sur le « lent » du permis pendant des mois sans avoir l'impression de progresser ne sont pas rares. Pédagogie à revoir ?

4. Permis moto en stage intensif ou pas ?

«J'ai opté pour une formule intensive car j'avais plusieurs années d'expérience sur 125 et cela correspondait à mes attentes. Mais je ne le conseille pas à quelqu'un qui serait complètement novice», estime Djouher, toute nouvelle titulaire du permis A. Là encore, tout dépend du temps et des aptitudes. Pour une novice complète, enchaîner plusieurs heures de formation peut s'avérer épuisant et potentiellement contre-productif si la confiance n'est pas au rendez-vous. Il faut également tenir compte de sa condition physique. Un bon enseignant saura si vous êtes apte ou non à suivre une formation intensive.

5. Je mesure 1,50 m, puis-je passer mon permis moto ?

LOW_shutterstock_353117993.jpg

Oui ! Mais il ne sera pas forcément aisé de trouver une école qui accepte. En-dessous d’1,60 m, certaines moto-écoles dissuadent carrément ! Ainsi, Sandrine n'arrive pas à trouver une école qui possède des machines adaptées à son gabarit.

Pauline, 1,50 m, a dû batailler pour pouvoir le passer. « On me disait qu'il me faudrait cent heures de cours et un an d'apprentissage ! J'ai eu mon permis en deux mois, avec beaucoup d'heures de plateau c'est vrai (40 heures) et juste les 12 heures de circulation. Mais j'ai démarché quatre ou cinq  écoles avant de tomber sur celle qui avait une moto rabaissée avec selle creusée et qui voulait bien me prendre. Avec de la persévérance, on y arrive ! »

Claire, 1,50 m, a passé le permis « non sans difficulté » pour ensuite avoir un side-car pour mettre ses deux enfants dedans. «L'équilibre était précaire, tenu du bout des pieds, donc, pour le lent, pas possible de rattraper un déséquilibre : c'est direct la chute ! Pour la circu, il faut toujours penser à s'arrêter en 1re car on ne sait pas si on pourra mettre le pied droit au sol (un trou mal placé par exemple). Les routes en dévers, enfin tous les arrêts, sont à anticiper. Les anecdotes sont nombreuses !».

Philippe, de Moto Conduite, a su adapter ses techniques d'enseignements aux élèves de petits gabarits. «Nous avons bien sûr des motos rabaissées et il ne faut pas hésiter à commencer sur des 125 voire des 50 selon les cas. Cela permet de bosser la technique sans être gênée par le poids et la hauteur de la machine. Une femme de petite taille doit être au top techniquement ! C'est tout à fait faisable. Nous "récupérons" d'ailleurs pas mal de clientes qui n'ont pas été acceptée ailleurs.»

Chez Kangouroute, on estime «qu'une femme de petite taille mais tonique peut mieux s'en sortir qu'une personne plus grande mais moins dynamique. Ce n'est pas une question de taille.»

Même analyse pour Lydie, qui a, de son côté, choisi la Suzuki Gladius pour sa facilité à être rabaissée, sa légèreté et sa maniabilité. «Il faut travailler l'équilibre et trouver des techniques pour compenser.» Parmi les nombreux témoignages recueillis, celui d’Iron, 1,47 m, permis en poche du premier coup il y a plus de vingt ans !

6. Est-ce qu'il y a un âge limite pour passer le permis moto?

LOW_shutterstock_215277346.jpg

«J'ai récemment fait passer le permis moto à une femme de 62 ans sans aucun problème et il est fréquent d'avoir des candidates de cette tranche d’âge », constate Lydie.

« Je remarque que les femmes qui ont passé 40 ou 50 ans sont nombreuses dans notre clientèle.  Souvent, elles attendent que les enfants soient grands, ou bien elles ont divorcé et veulent vivre pour elles ! Elles ont envie de se faire plaisir, après des années consacrées à leur famille », analyse Philippe.

Le permis moto, plus efficace qu'une crème antirides pour retrouver une seconde jeunesse ?

7. Le permis moto en poche, est-ce normal de commencer de rouler sur une 125 ?

Parfois. Cela peut être nécessaire pour celles qui n'ont pas d'expérience du 2-roues, pour prendre confiance et de l'expérience sans subir le gabarit de la moto. Mais cela ne doit pas se prolonger trop longtemps.

8. Est-ce que les chutes à moto sont inévitables ?

Oui et non. Pour Philippe de Moto Conduite, « avec les femmes, il ne faut pas se rater dans l'apprentissage. Une femme qui se fait peur, c'est difficile ensuite de la remettre en confiance, c'est pour cette raison que nous travaillons parfois avec de petites cylindrées et que l'on passe du temps sur les techniques de base. Une fois que l'élève est en confiance, ça va tout seul », explique-t-il.
«Mais on ne peut jamais garantir qu'il n'y aura pas de chutes, c'est difficile à éviter. Là encore, l'infrastructure a son importance. Une piste large sera plus rassurante pour les novices. Le nombre d'élèves, la qualité des consignes, c'est un ensemble de paramètres qui entre en ligne de compte » D'où l'importance d’être bien équipée (bottes montantes, blouson, protections, gants, casque) dès les premières leçons !

9. Comment ne pas se décourager en moto ?

En allant sur les forums se défouler et raconter des misères ! Ces groupes de parole sont très bénéfiques et l'échange d'expérience profitable. Le permis moto est un examen assez difficile et il y a des hauts et des bas dans l'évolution.

Ou en s'inscrivant avec un(e) proche ! Comme Virginie, qui l'a passé en même temps que son mari. « C'était plutôt stimulant de prendre les leçons ensemble et d'avoir un objectif commun : celui de partir en balade en amoureux dès le permis obtenu. J'ai aussi repassé le code en même temps que ma fille qui prépare la conduite accompagnée. C'était super sympa ! »

10. Résultats du permis moto : autant de réussite chez les femmes bien que les hommes ?

Oui ! Les résultats nationaux du permis de conduire révèlent un excellent taux de réussite (+ de 90 %) et un écart minime entre les hommes et les femmes au permis moto, contrairement au permis voiture ! «On passe son permis moto par motivation, pas par obligation, ça change tout ! Et les femmes sont de très bonnes élèves, assidues, attentives, qui veulent comprendre» se réjouit Lydie.

Le mot de la fin est pour Philippe Rolland de Moto Conduite : «Une fille qui réussit son permis, ce n'est que du bonheur pour l'enseignant ! C'est un immense plaisir de les voir si heureuses !».