SOUSCRIRE

Téléphone

Prenez contact avec nos chargés de clientèle au téléphone OU un chargé de clientèle vous rappelle gratuitement

04 67 50 67 50

être rappelé Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Trouver un bureau

Consultez la liste des bureaux et délégations de votre région ou au plus près de chez vous et venez nous renconter

bureaux et délégations Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Envoyer un email

Besoin d'exprimer une demande particulière : remplissez notre formulaire de contact et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

faire une demande Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Devis en ligne

Réalisez un devis en ligne et découvrez tous les avantages que proposent la Mutuelles des Motards avec des offres adaptées à vos besoins

Réaliser un devis Nouvelle fenêtre
Conduite et sécurité

Bien choisir son 3-roues

08/11/2018 mis à jour le 09/11/2018

Le choix d’un 3-roues motorisé, scooter, trike ou side-car, peut être motivé par l’envie de découvrir un nouvel univers, de varier les plaisirs, ou de s’équiper d’un second véhicule d’appoint pour le travail ou les loisirs. Dans tous les cas, le contrat Side by side proposé par la Mutuelle des Motards vous permet d’adapter les garanties en fonction de vos besoins et de l’ajuster sur mesure grâce aux différentes options disponibles.

Les différentes catégories de 3-roues

Side-car

Il s’agit d’une moto à laquelle est attelée une extension latérale de la partie cycle dotée d’une troisième roue. Sur cette extension vient se fixer le « panier » permettant d’accueillir le passager. Le side-car est identifié par la mention « side-car » ou « solo / side-car » (si le panier est amovible) au champ J3 du certificat d’immatriculation. Une moto attelée ne change pas de genre au champ J1 (MTL, MTT1 ou MTT2), ce qui requiert le permis moto correspondant (AL, A2, A). Toutes les précisions sont à retrouver ici.

Scooter 3-roues

Populaire depuis la sortie en 2006 du premier Piaggio MP3 125, les scooters 3-roues sont équipés d’un train avant à parallélogramme articulé, doté de deux roues. Permettant une inclinaison dans les virages à la façon d’une moto, celui-ci peut se verrouiller à l’arrêt pour faciliter l’équilibre, manœuvrer aisément et stationner sans avoir besoin de béquille. Ces scooters entrent dans la catégorie des tricycles à moteur L5e.

Trike

Les trikes les plus spectaculaires, tels les Rewaco, CanAm Spyder ou Harley-Davidson Tri-Glide partagent les mêmes caractéristiques d’homologation que les tricycles de catégorie L5e puisqu’ils sont dotés de trois roues, dont deux sur le même essieu (qu’elles soient disposées devant ou derrière), écartées d’au moins 460 mm l’une de l’autre.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nouvelle Yamaha Niken GT 2019 ! #NikenGT #Niken #Ridetherevolution #eicma #Yamaha #Touring #Keeponrevving

Une publication partagée par Yamaha Motor France (@yamahamotorfr) le

Du fait de cette réglementation, le nouveau Yamaha Niken n’est légalement pas un tricycle puisque son train avant est plus étroit (410 mm). Il est donc considéré comme une moto aux roues jumelées et requiert donc d’être titulaire du permis moto (A) pour le conduire.
 

Quel 3-roues pour ma pratique ?

Déplacements urbains et péri-urbains

Les scooters à trois roues combinent la vivacité et l’agilité requises pour circuler en centre-ville et s’affranchir des manœuvres sans fatiguer son utilisateur. Si la majorité des modèles disponibles sur le marché reste performante sur les voies rapides péri-urbaines, seuls les modèles équipés des moteurs les plus puissants seront à leur avantage sur autoroute.

Voies rapides, autoroutes

Les trikes équipés d’un moteur de grosse cylindrée sont les plus adaptés pour celles et ceux qui circulent majoritairement sur autoroute (Rewaco, Harley-Davidson, etc.).

Leur encombrement n’est pas un inconvénient dans ces conditions, et peut même s’avérer utile pour exploiter leur capacité d’emport. De plus, le niveau de confort à bord de ces engins est sans équivalent dans le segment des scooters 3-roues. Attention, les tricycles de puissance inférieure ou égale à 15 kW et d'un poids inférieur à 550 kg n'ont pas accès aux autoroutes (art. R421-2 du Code de la route).

 

Balades, loisirs, vacances

Sans réelle concurrence, les différentes déclinaisons du Can-Am dominent les débats en matière de conduite sur itinéraires sinueux, que cela soit pour les balades du week-end ou pour les trajets de vacances. Le châssis précis et le moteur puissant restent facilement utilisables sur tous types de routes, y compris lorsque le revêtement se dégrade. Les versions tourisme disposent de vastes compartiments de rangement et d’un carénage avec large pare-brise. 

Sport

La conduite d’un side-car, engin asymétrique de nature, est un sport à part entière. Un stage d’initiation, tel que celui proposé par l’AFDM, est d’ailleurs vivement recommandé avant de s’installer aux commandes. Même les modèles dédiés au tourisme requièrent un certain savoir-faire pour ne pas se faire piéger par l’influence du panier. Une fois le mode d’emploi parfaitement intégré, le side-car s’avère en revanche un formidable 3-roues sportif, capable d’affoler les chronos tant sur un circuit qu’en spéciale de rallye.

Puis-je conduire un trike avec le permis voiture ?

Oui, sous condition. Toutes les précisions sur les permis de conduire requis pour conduire un 3-roues sont ici. Et en cas de doute au moment de choisir votre machine, rendez-vous sur notre outil en ligne pour vérifier quel permis correspond à son utilisation.

Puis-je conduire un side-car avec le permis voiture ?

Non, sauf s’il s’agit d’un attelage homologué sur une base de moto ou scooter de 125 cm3 dont la puissance n’excède pas 11 kW, tel le rare LML Tristar 125 cm3, et à condition de répondre aux critères requis.

Puis-je conduire un trike avec le permis moto ?

Oui, sous condition. Attention, le nouveau permis A2 ne donne pas le droit de conduire un tricycle de plus de 15 kW (20 CV). Retrouvez toutes les précisions ici.