Conduite et sécurité

Vérifier sa moto : pensez à faire la check-list !

05/12/2016 mis à jour le 25/10/2019
  • Moto neuve
  • Moto d'occasion
Quelques outils au pied d'une moto. Vérifier son 2-roues avant de prendre la route est indispensable

Si l'état de votre 2-roues est primordial pour votre sécurité, vous élancer sur la route réclame quelques précautions de base : quel motard n'a jamais oublié un jour d'enlever son antivol avant de passer la première ? Voici les conseils de la Mutuelle des Motards et de l'AFDM, son partenaire formation, pour éviter tout pépin d'emblée.

1. Avant de partir à moto : la check-list 

Avant de vous élancer, vérifiez l'état global de votre machine, notamment la pression des pneus, qui doit être bien entretenue : votre sécurité en dépend. Pensez aussi à quelques réflexes de base et faites votre propre check-list :

  • Antivol et /ou bloque disque retiré, direction débloquée, rétros bien réglés et serrés…
  • Top-case fermé, rien qui traîne sur la selle, coupe-contact, béquille latérale repliée...
  • Casque attaché, blouson fermé, gants… 
  • Si vous portez des chaussures, pas de lacets qui traînent, risquant de se retrouver autour du sélecteur ou de la pédale de frein arrière ! 

2. En démarrant : la check-list moto

  • Moto au point mort : débrayez avant de démarrer la moto car méfiez-vous des témoins de faux points morts et des systèmes de sécurité antidémarrage !
  • Freinez du frein avant en passant la première vitesse : l’embrayage peut “coller” alors autant éviter le petit bond surprise en avant.
  • Démarrez toujours doucement, au cas où vous auriez oublié l’antivol ou le bloc disque. Le ridicule ne tue pas, mais en cas de démarrage nerveux, vous pouvez faire très mal à votre machine (disques, étriers de frein, etc.).
  • Au démarrage, votre moteur n’est pas encore forcément chaud, donc méfiance à basse vitesse dans les premiers angles de rue ou en côte. Accélérez un peu plus en faisant patiner votre embrayage pour éviter de caler suivant le type de moto (mono, twin…) et en utilisant votre frein arrière.
  • Dans les premiers tours de roues, n’oubliez pas que vos pneus sont froids !
  • Nettoyez vos freins en freinant doucement, les disques peuvent être poussiéreux, humides, voire légèrement rouillés. Cela vous permettra également de sentir si la chaussée est plus ou moins adhérente (conditions climatiques, qualité du revêtement) et d’adapter votre allure en conséquence.

3. En s’arrêtant à moto : la check-list !

  • Finir votre arrêt uniquement avec votre frein arrière en relâchant complètement votre frein avant dans le dernier mètre. Vous pourrez ainsi vous arrêter sans être déséquilibré par le retour de fourche…
  • Évitez de garer votre moto, surtout si elle est lourde, dans un lieu en pente où vous serez obligé de la reculer pour en sortir. Attention où vous posez votre pied, qu’il ne se retrouve pas coincé latéralement.
  • Si possible, une fois arrêté, braquez votre guidon vers la gauche, en mettant la béquille latérale. Si vous braquez le guidon à droite, la béquille latérale risque plus facilement de se replier. Pensez à enclencher une vitesse.
  • Vérifier bien la nature du sol au moment où vous béquillez la latérale (bitume fondu, gravillons, herbe…). Au cas où, prévoyez une petite planchette spécifique sous la selle.
  • Ne pas vous garer trop près d’une autre moto, histoire d’éviter le coup des dominos et d’être gêné pour repartir ou manœuvrer.
  • Enfin, n'oubliez pas de placer votre antivol (en privilégiant l'attachement à un point fixe), de retirer les clefs du contact et de ne pas laisser casque et gants sur votre selle…