La moto au féminin

2 roues au féminin : bien choisir sa moto ou son scooter

05/12/2016 mis à jour le 24/10/2019
  • Femme en moto
  • Moto neuve
  • Moto d'occasion
  • Scooter
ligne de motos

Que vous ayez une vision purement utilitaire du 2 roues ou un usage 100 % plaisir… ou même les deux, avant même de penser au temps précieux que vous allez gagner dans les bouchons ou au plaisir indicible que vous allez ressentir dans les lacets sinueux lors de votre balade dominicale, l’heure est au choix de votre monture. Si les scooters s’adaptent, par essence, à pratiquement toutes les morphologies, il n’en va pas de même pour les motos.

1. Choisir sa moto ou scooter selon les distances que vous parcourez

En premier lieu, le choix de votre monture dépend de l’usage que vous en faites, s’il s’agit de votre véhicule principal, que vous utilisez tous les jours pour vous rendre sur votre lieu de travail… ou s’il ne s’agit que d’un véhicule de complément que vous utilisez uniquement le dimanche, aux beaux jours, pour acheter votre baguette de pain.

  • Dans le premier cas, si vous parcourez moins de 60 km au quotidien, en milieu urbain, un scooter 125 fera parfaitement l’affaire. Il vous offrira le meilleur agrément de conduite avec, en prime, un aspect fonctionnel inégalable.
  • Si vos trajets quotidiens dépassent les 60 km ou empruntent des tronçons d’autoroute ou des routes de campagne aux revêtements inégaux, là, il vous faudra opter pour un 2-roues à grandes roues offrant une meilleure tenue de route. Bref, dans ce cas, préférez la moto au scooter.
  • Une autre possibilité : envisagez de monter en cylindrée, et en gamme, les maxiscoots offrant des prestations (tenue de route, rigidité du cadre, qualité de freinage) directement inspirées de la technologie moto. Un seul bémol : la nécessité de suivre une formation gros cube, et de passer le permis moto, excepté pour les scooters trois-roues de type Piaggio MP3 LT (250, 400 et 500 cm3), qui ne nécessitent que le permis B et une formation de 7 heures non sanctionnée d'un examen. Rendez-vous ICI pour en savoir plus sur les formations moto.

2. Le scooter ou la moto selon votre taille

LOW_shutterstock_353117993.jpg

Si les scooters et autres MP3 s’adaptent à toutes les morphologies, pour les motos, votre taille est déterminante. Celle de vos jambes en particulier. Une fois en selle, vos pieds doivent être en appui au sol. Si vous êtes obligée de vous déhancher à outrance ou de prendre appui sur le trottoir, laissez tomber : la hauteur de selle ne vous correspond pas.

À l’arrêt, pour peu que le centre de gravité soit haut perché, vous risquez de faire tomber votre monture. Les trails seront donc plus adaptés aux grandes, les roadsters aux motardes de taille moyenne. Les petits gabarits seront, quant à eux, plus à l’aise sur les customs.

3. Adaptez la moto à votre gabarit

Si, malgré votre mètre cinquante cinq, vous tenez absolument à rouler sur la Super Ténéré de vos rêves, il est toujours possible de modifier la position de conduite. Sur une moto, vous pouvez intervenir à trois niveaux : les bras, l’assise et les jambes.

  • Pour les bras, si le guidon est trop éloigné, vous pouvez l’incliner vers vous, voire le remplacer par un modèle plus cintré.
  • En ce qui concerne l’assise, il est toujours possible de rabaisser la hauteur de selle en creusant celle-ci. Les selliers pourront ainsi vous faire gagner facilement 5 à 6 cm pour un budget compris entre 150 et 400 euros selon la finition demandée.
  • Quant aux jambes, des platines de repose-pieds sont disponibles chez de nombreux spécialistes de l’accessoire moto et leur pose ne nécessite que peu de temps. Vous pourrez ainsi retrouver un appui optimal et donc un meilleur contrôle.

4. Acheter un scooter ou une moto neuve ou d’occasion ?

À moins d’adorer avoir les mains dans le cambouis en permanence, nous vous déconseillons vivement les occasions trop anciennes. Difficile de jauger l’usure générale du moteur et de la partie-cycle. Si votre budget est limité, mieux vaut opter pour une occasion de plus faible cylindrée ou plus basique, mais plus récente avec moins de kilomètres au compteur. Le meilleur compromis demeure, bien sûr, les occasions qui bénéficient encore de la garantie constructeur. 

5. Outil "Quel permis pour quel 2 roues"

Un doute ? Notre formulaire répond à votre question ! Rendez-vous sur notre outil pour savoir quel permis est nécessaire pour conduire le 2-roues de vos rêves.