SOUSCRIRE

Téléphone

Prenez contact avec nos chargés de clientèle au téléphone OU un chargé de clientèle vous rappelle gratuitement

04 67 50 67 50

être rappelé Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Trouver un bureau

Consultez la liste des bureaux et délégations de votre région ou au plus près de chez vous et venez nous renconter

bureaux et délégations Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Envoyer un email

Besoin d'exprimer une demande particulière : remplissez notre formulaire de contact et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

faire une demande Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Devis en ligne

Réalisez un devis en ligne et découvrez tous les avantages que proposent la Mutuelles des Motards avec des offres adaptées à vos besoins

Réaliser un devis Nouvelle fenêtre
Newsletter

Nouvelle méthode de test de casques

13/03/2019 mis à jour le 15/03/2019
  • Sécurité
  • Prévention
  • Partenaire

Aujourd’hui, grâce à Certimoov et son site dédié, les motards disposent d’un nouvel outil pour sélectionner le meilleur casque en fonction de nouveaux critères de sécurité. En effet, le protocole de test mis en place prend désormais en compte les conséquences des chocs les plus fréquents lors des accidents de moto, ainsi que leurs répercussions en matière de lésions cérébrales. Le classement établi atteste donc du meilleur niveau de protection.

Jusqu’à présent, les tests d’homologation des casques réalisés selon la norme européenne ECE 22-05 ne prennent en compte que les conséquences de chocs orthogonaux et verticaux. Or, la majorité des chocs qui affectent un casque lors des accidents de moto sont obliques et exercent des contraintes en rotation sur le cerveau. Afin de mesurer précisément ces paramètres, la mise au point d’un nouveau protocole de test s’imposait. C’est ainsi que le projet « EuroNcasque », porté par la Fondation MAIF et le laboratoire iCube de l’université de Strasbourg, a vu le jour en 2014. La Mutuelle des Motards a pris la suite de la Fondation MAIF afin de déployer les résultats des tests auprès des utilisateurs via Certimoov.

Protocole très pointu

Le nouveau banc de test, doté d’une enclume inclinée qui provoque la rotation lorsque le casque tombe dessus, est associé à un modèle numérique de tête humaine qui calcule, lors du choc, les déformations osseuses de la boîte crânienne, évalue les mouvements du cerveau à l’intérieur de celle-ci ainsi que l’élongation des prolongements de neurones qui transmettent l’influx nerveux. Grâce à la collaboration d’équipes d’accidentologie françaises et étrangères, cette tête numérique a été confrontée à l’analyse de près de 120 cas de traumatismes crâniens réels afin d’en faire un outil de prédiction des blessures.

Dans le monde, seuls trois ou quatre autres laboratoires ont développé des modèles équivalents

Rémy Willinger, chercheur à l'Université de Strasbourg

Classement sans concession

La première campagne de tests sur ce nouveau banc a été effectuée en juillet 2018 avec 54 modèles de casques (32 modèles vélo et 22 modèles moto). Chaque modèle a été soumis à une série de 18 impacts, à des angles et vitesses différents. Le palmarès des casques présentant le meilleur niveau de protection a été établi avec des notes allant de 0 à 5. Les résultats détaillés de ces tests sont disponibles sur le site Certimoov, qui présente de façon claire le classement des casques tout en expliquant la méthode de test. De leur côté, les constructeurs de casque, acteurs majeurs de la sécurité des motards, ont désormais à leur disposition des outils innovants pour les aider à améliorer le niveau de protection de leurs produits.