Moto

Les riders du futur

10/03/2017 mis à jour le 18/03/2020
Pas glop sur la route !

Non, la fin du moteur thermique ne sonnera pas le glas du deux-roues motorisé. Son avenir se dessine maintenant, parfois sous les formes les plus insolites.

Si le marché du deux-roues électrique est encore très limité, avec moins de 2000 ventes annuelles, il frémit

Retour au sommaire

 

sensiblement en ce début d’année, encouragé par la mise en place du bonus écologique pour les motos et scooters. La multiplication d’offres de scooters électriques en libre-service, tels Cityscoot ou Mober à Paris et LPA à Lyon, contribue elle aussi à l’accroissement de ce segment.

Vous êtes actuellement 736 sociétaires
à rouler en deux-roues électriques,
répartis entre 45 % de motos et
55 % de cyclos.

Parallèlement, les initiatives futuristes se multiplient et dessinent les contours de notre avenir sur deux-roues.
APWorks, filiale d’Airbus, a conçu une pré-série de moto électrique ultra-légère entièrement construite par imprimante 3D.

Déjà, les premières motos créées par imprimante 3D font leur apparition sur le marché :

apworks ligth rider.jpg

De son côté, le géant japonais Honda développe une moto autonome qui ne tombe pas, présentée lors du dernier Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. 

Honda développe une moto autonome qui tient l'équilibre à l'arrêt sans béquille et suit vos pas, après l'avoir invitée d'une simple pression du doigt :

D’ores et déjà, les deux-roues connectés, tel Noodoe chez Kymko, sont distribués dans les concessions.

Le scooter connecté permet au conducteur de recevoir ses notifications à l'arrêt (téléphone, mail, réseaux sociaux, etc.) et de géolocaliser l'emplacement de stationnement :

Kymco-Noodoe-1.jpg