Newsletter

À la Mutuelle, votre casque est remboursé

13/03/2019 mis à jour le 19/11/2019
  • Équipement

Le casque est l’élément primordial de la protection du motard. S’il n’existe aucune réglementation imposant de le remplacer au delà d’une certaine durée, il est indispensable de le mettre au rebut après un choc consécutif à une chute. Avec le remboursement du casque inclus dans tous les contrats 2-roues de la Mutuelle des Motards (sauf « Full power »), lorsque vous présentez la facture, vous serez intégralement remboursé de sa valeur (pour la garantie équipement, vous serez remboursé dans limite d'un plafond de 1000 ou 2000€ en fonction du contrat).

Les tests Certimoov

Les motards disposent d’un nouvel outil pour sélectionner le meilleur casque en fonction de nouveaux critères de sécurité

Le remplacement du casque est influencé par la fréquence d’utilisation et le vieillissement des matériaux (mousses intérieures, sangle jugulaire, boucle d’attache, calotte) qui conditionnent sa durée de vie. L’enquête réalisée par 2-Roues Lab’ sur le casque révèle qu’une grande majorité de motards (89 %) change de casque au-delà de 3 ans d’utilisation, 62 % tous les 3 à 5 ans et 26 % au-delà de 5 ans. Ils ne sont que 10 % à le remplacer tous les 2 ans et seulement 1 % tous les ans. Actuellement, la qualité des matériaux employés et des traitements de surface appliqués sur les casques les préserve d’un vieillissement prématuré, notamment sous l’effet des rayons UV (soleil).

Remplacement systématique après un choc

En revanche, selon la même enquête 2-Roues Lab’, les motards ne sont que 76 % à changer de casque après une chute, alors que son remplacement doit être systématique pour assurer la sécurité du conducteur. En effet, lors d'un choc, la calotte intérieure composée de polystyrène compensé se tasse afin d’absorber l'énergie de l’impact. En cas de nouveau choc, et même s’il semble intact vu de l’extérieur, le casque n’assure donc plus son rôle protecteur. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas acheter un casque d’occasion, ou pire, un casque repeint, car il a pu subir un choc qui est indiscernable de l’extérieur. Aujourd’hui, grâce aux nouveaux tests Certimoov accessibles sur le site dédié, le choix d’un nouveau casque s’effectue plus sereinement.

Remboursement sans franchise et sans vétusté

Pour inciter les motards à remplacer leur casque après un choc, la Mutuelle des Motards a donc développé toutes ses offres en proposant le remboursement du casque en cas d’accident.

Sans franchise et sans vétusté, le casque (conçu et homologué pour la pratique du deux-roues) est alors remboursé à hauteur de la facture d’achat*, ou pour un montant forfaitaire de 110 € en l’absence de facture.

Cette garantie est incluse dans tous les contrats 2-roues de la Mutuelle à l’exception du contrat Full Power (moto de circuit).

*Dans le cas de la prise en charge par la garantie équipement, le casque est remboursé sur facture dans la limite d'un plafond de 1000 ou 2000€ en fonction du contrat.