SOUSCRIRE

Téléphone

Prenez contact avec nos chargés de clientèle au téléphone OU un chargé de clientèle vous rappelle gratuitement

0825 129 129

(0,15 € TTC/min) être rappelé Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Trouver un bureau

Consultez la liste des bureaux et délégations de votre région ou au plus près de chez vous et venez nous renconter

bureaux et délégations Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Envoyer un email

Besoin d'exprimer une demande particulière : remplissez notre formulaire de contact et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

faire une demande Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Devis en ligne

Réalisez un devis en ligne et découvrez tous les avantages que proposent la Mutuelles des Motards avec des offres adaptées à vos besoins

Réaliser un devis Nouvelle fenêtre
Newsletter

Bol d'Argent Team FMR#34 : l'école de la gagne

05/09/2017 mis à jour le 08/09/2017
  • Mutuelle
  • Course
  • Endurance
Team FMR34

Afin de valoriser la filière mécanique moto, méconnue et parfois dévalorisée, la Mutuelle des Motards s’est alliée au Lycée des Métiers Pierre Mendes France de Montpellier - section Bac Pro Moto. Ce partenariat unique conduit, pour la troisième année consécutive, à une aventure aussi singulière que palpitante pour les élèves : la participation au Bol d’Argent avec leur team FMR#34.

L’épreuve du Bol d’Argent se déroule le vendredi 15 septembre, en prélude du mythique Bol d’Or sur le circuit du Castellet (Var). C’est une course de trois heures dédiée aux motos de type roadster sans carénage, réservée aux pilotes amateurs, durant laquelle deux d’entre eux se relaient au guidon. Cette année, le duo qui va piloter la machine du team FMR#34 est à nouveau 100 % féminin puisqu’il s’agit de Barbara Collet et Nathalie Betelli. Elles auront à se mesurer aux 60 équipages retenus en course (sur 70 présents aux qualifications, dont 3 exclusivement féminins).

Responsabilité et autonomie

Sur le circuit, les élèves sont en totale autonomie durant toute la course et occupent tous les postes, y compris celui de team-manager. Cette année, c’est à Lucas Bacon que revient ce rôle de chef d’orchestre. Marc Sanchez, enseignant et coordinateur du projet pédagogique, précise : « Avant d’en arriver là, il y a de nombreux critères à respecter. Le travail en classe, les résultats, l’assiduité, le comportement, les compétences, mais aussi le savoir-être entrent en ligne de compte. Ensuite, ils savent qu’ils vont se trouver en situation réelle, qu’ils vont vivre un rêve. C’est sans doute la meilleure façon de les responsabiliser ».

Détermination sans faille

Cette année, la Yamaha MT-09 qui va s’aligner sur la grille de départ a été baptisée « Maïté Atsuko » par les élèves. Signe sans équivoque de leur détermination, puisque ce prénom signifie « celle qui décide » en japonais. Marc lève le voile sur les préparatifs : « Cette année, les élèves ont effectué un travail de fond sur le châssis et affiné plusieurs cartographies d’injection. La machine, qui développe plus de 125 chevaux, est chaussée de nouveaux pneus Conti Attack très performants. Côté pilotes, si Barbara profite de l’expérience acquise avec nous l’an dernier, c’est un peu plus délicat pour Nathalie, qui découvre la machine, très éloignée des superbikes qu’elle a l’habitude de conduire, et de plus ne connaît pas ce circuit  ».

Au-delà de la course

Non seulement les connaissances acquises sur ce type de projet en compétition sont le socle du programme de l’année, mais elles permettent aussi aux élèves de valoriser leur expérience auprès d’employeurs potentiels. « Celles et ceux qui sont passés par les projets de notre section ont davantage de facilité à s’insérer sur le marché du travail, car plusieurs professionnels nous observent de près et assurent autant que possible un suivi pour les embauches », précise Marc. Pour corser le tout, les élèves se sont fixé un nouvel objectif pour cette année : être les plus rapides dans les stands. Puisqu’ils avaient réussi à décrocher la seconde place en la matière l’an dernier, tous les indicateurs sont au vert. Nul doute qu’ils vont relever ce challenge avec brio.