Mutuelle

L'entretien prévention : échange solidaire

11/02/2019 mis à jour le 18/02/2019
  • Prévention

En matière d’accidents, il n’y a pas de fatalité et une conduite à risque n’est pas condamnée à le rester. C’est ce que démontre la Mutuelle des Motards en étant engagée depuis sa création dans une démarche de prévention qui a permis de renforcer son expertise dans la maîtrise du risque. Le nouveau dispositif d’entretien prévention, dédié aux nouveaux sociétaires «malussés», s’inscrit totalement dans cet objectif. En effet, une sinistralité maîtrisée bénéficie non seulement directement au sociétaire concerné, mais aussi à l’ensemble de la communauté, puisqu’elle influe directement sur le montant des cotisations.

Tous les nouveaux sociétaires «moto» ayant souscrit un contrat et dont le coefficient de réduction-majoration est supérieur à 1.00 et jusqu’à 1.25 (25 % de malus) se verront systématiquement proposer un entretien prévention par leur conseiller en assurance. Les motards qui sont déjà sociétaires, et dont la sinistralité se dégrade, pourront également y être invités. 

L’invitation à participer à cet entretien n’a aucun caractère contraignant car le dispositif s’appuie sur le principe du volontariat. Basé sur l’écoute et le dialogue, l’entretien peut se dérouler en présentiel dans un bureau ou une délégation de la Mutuelle des Motards ou à distance par visioconférence

Lila Ruiz De Somocurcio, chef de projet à la Mutuelle

Après l’accord du sociétaire, le délégué bénévole en charge de l’animation de l’entretien le contacte pour fixer le rendez-vous.

Entre motards

Fortement ancré dans le milieu moto de sa région, le délégué bénévole de la Mutuelle est un sociétaire qui a reçu mandat du Conseil d’administration afin de représenter la Mutuelle auprès des sociétaires en particulier et du monde motard en général. Sa mission de prévention participe à l’amélioration des risques routiers par son expérience, sa pratique et par la transmission de l’expertise d’assureur de la Mutuelle des Motards. Connaissant parfaitement les spécificités de la pratique du deux-roues, il dispose de toutes les informations permettant d’améliorer des situations particulières de risques identifiés.

Efficacité démontrée

L’objectif de l’entretien est de comprendre les situations d’accident auxquelles le sociétaire a été confronté avant sa souscription afin de pouvoir le conseiller de façon pertinente. Aucun jugement de valeur n’est opposé, pas plus que de sermons moralisateurs. Dans la grande majorité des cas, l’entretien permet une prise de conscience du risque plus affinée qui permet au sociétaire de modifier durablement son approche de la conduite. L’étude menée par la Mutuelle sur les motards «malussés» ayant participé à une «commission à trois» avant de devenir sociétaires démontre en effet qu’ils ont, en moyenne, moins de sinistres que les autres sociétaires. Leur conduite a donc été favorablement influencée par les échanges lors de la commission.