SOUSCRIRE

Téléphone

Prenez contact avec nos chargés de clientèle au téléphone OU un chargé de clientèle vous rappelle gratuitement

04 67 50 67 50

être rappelé Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Trouver un bureau

Consultez la liste des bureaux et délégations de votre région ou au plus près de chez vous et venez nous renconter

bureaux et délégations Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Envoyer un email

Besoin d'exprimer une demande particulière : remplissez notre formulaire de contact et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

faire une demande Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Devis en ligne

Réalisez un devis en ligne et découvrez tous les avantages que proposent la Mutuelles des Motards avec des offres adaptées à vos besoins

Réaliser un devis Nouvelle fenêtre
Conduite et sécurité

Tuto : préparer sa moto pour le circuit

30/04/2018 mis à jour le 09/05/2018
  • Circuit
  • Vitesse
PMF
Les élèves du lycée Pierre Mendes France en Bac Pro Moto connaissent bien la moto de piste puisqu'ils préparent une moto pour le Bol d'Argent.

La Mutuelle des Motards est partenaire du Lycée des Métiers Pierre Mendes France de Montpellier afin de valoriser la filière mécanique moto. Les élèves de la section Bac Pro Moto, sous la houlette de Marc Sanchez, enseignant et coordinateur du projet pédagogique, nous dévoilent les étapes indispensables pour adapter sa moto de tous les jours à une journée de pilotage sur circuit. Forts de leur expérience en compétition, ils nous précisent aussi les modifications requises pour dédier une machine à cette activité.

Les indispensables pour adapter sa moto de tous les jours afin de rouler sur circuit ponctuellement (par exemple sur un Open)

1 - Contrôler tous les niveaux et faire l’appoint (huile, liquide de refroidissement, liquide frein et d’embrayage). 

2 - S’assurer de toute absence de fuite (carters, raccords de Durits, reniflards, etc.). Une mécanique non-étanche n’est pas autorisée à entrer sur la piste. Penser à recouvrir d’adhésif toilé tous les optiques (phare, feu, clignotants).

Vous voulez découvrir la piste ?

Avec les Open Mutuelle, roulez sur circuit en toute sécurité !

3 - Desserrer les commodos : cette astuce permet de ne pas se trouver immobilisé pour un simple levier cassé. En cas de roulages réguliers sur circuit, une paire de leviers repliables est un investissement judicieux (70 à 100 euros la paire en moyenne) 

4 - Ajuster les pressions des pneus. Compter environ 0,5 bar en moins par rapport aux préconisations du constructeur pour un usage routier, soit de 2,0 à 2,2 à l’avant et 1,9 à 2,1 à l’arrière, à ajuster en fonction du rythme de roulage et du type de pneus utilisés.

5 - Régler les suspensions sans trop les durcir. Calculer préalablement la course morte et la course de butée, puis déterminer quels réglages interagissent sur ces valeurs.

6 - Vérifier et ajuster la tension de chaîne. La chaîne ne doit pas être tendue, mais au contraire avoir suffisamment de jeu vertical (flèche) pour compenser l’enfoncement de la suspension arrière, davantage sollicitée sur circuit. Selon les motos, la flèche optimale est comprise entre 30 et 40 mm.

7 - Purge complète du circuit de freinage pour utiliser un liquide neuf. Au-delà d’un an, les performances du liquide frein s’altèrent sous l’effet de l’humidité et son point d’ébullition s’abaisse excessivement. En cas de fortes sollicitations telles que sur circuit, le risque que les freins ne répondent plus est alors très élevé.

Les modifications plus poussées si on prend goût à la piste et qu'on utilise une moto assidûment sur circuit (voire exclusivement).

1 - Investir dans des couvertures chauffantes (de 100 à 200 euros en entrée de gamme) et des pneus pistes. Rentrer sur le circuit avec des pneus à bonne température est un gage de sécurité et un gain de temps. Bien choisir les garde-boues et lèche-roues permettant de laisser passer les couvertures chauffantes.

La Mutuelle assure votre moto de piste

Full Powzer : le contrat dédié aux motos de circuit

2 - Verrouiller tous les contenants. Tous les bouchons de remplissage, de vidange ou de niveau (moteur, freins, embrayage, refroidissement) ainsi que le filtre à huile extérieur et les vis de raccord des circuits de lubrification doivent être obligatoirement arrêtés par un fil métallique de sécurité (idem pour les vis de fixation des étriers avant). À noter que pour un usage exclusivement circuit, le liquide de refroidissement est remplacé par de l’eau.

3 - Faire aboutir tous les reniflards (réservoirs d'essence, de liquide de refroidissement, d'huile ainsi que le carter moteur) dans un ou plusieurs récupérateurs fixés correctement (capacité de 0,125 litre minimum chacun et d'une capacité totale de 0,5 litre minimum).

4 - Modifier les entretoises de roues afin qu’elles restent en place lors des démontages, et montage de diabolos afin d’utiliser une béquille de stand spécifique.

5 - Monter des ressorts sur les plaquettes de frein afin qu’elles s’écartent automatiquement lors des démontages de roues, ce qui permet une remise en place rapide.

6 - Installer des crash-pads qui sont munis d’au moins deux points de fixation afin d’éviter les contraintes trop importantes sur un seul endroit en cas de chute (culasse, berceau de cadre, etc.).

7 - Ajuster sa position de conduite, davantage reculé sur la selle que pour un usage routier, et régler correctement les commandes.