Mutuelle

Partenariat Mobicoop

12/07/2019 mis à jour le 23/07/2019
  • Partenaire
  • Auto
banniere amdm et mobicoop

Pierre angulaire des nouvelles mobilités, le covoiturage est initialement basé sur un service d’échange convivial et gratuit. Un concept détourné par le principal opérateur du secteur qui impose désormais une commission financière sur chaque trajet. Rien de tout cela avec Mobicoop, la coopérative de la mobilité partagée, qui érige en valeurs cardinales la solidarité, la liberté et la démocratie. Une démarche citoyenne soutenue par la Mutuelle des Motards, qui souhaite ainsi contribuer à l’essor de cette initiative.

Né en 2011 sous la bannière de l’association Covoiturage-Libre, le concept de plateforme de covoiturage qui respecte sa communauté d’utilisateurs a pris la forme d’une coopérative d'intérêt collectif (SCIC) en 2017, sous le nom de Mobicoop. Avec ce statut qui ouvre davantage de possibilités de financement pérenne, l’équipe a pu développer de nouvelles fonctionnalités, renforcer son équipe, accroître plus rapidement le nombre d’utilisateurs et engager des partenariats avec le monde de l’économie sociale et solidaire (ESS). Mobicoop fonctionne donc exactement sur le même principe que la Mutuelle des Motards, où chaque homme représente une voix lors de l’assemblée générale. Sur les 9 membres du conseil d’administration, 2 personnes sont élues et 1 est tirée au sort parmi l’assemblée générale. Il y a également 4 personnes qui représentent 4 cercles de participation et 2 membres sont cooptés en fonction de leur expérience.

Valeurs partagées

Ce socle de valeurs communes a incité le Conseil d’administration de la Mutuelle à une prise de participation (1 part = 100 euros), afin d’apporter son regard et son expertise sur la gouvernance de Mobicoop. « 85 % des motards sont également automobilistes, à côté de la moto, et 100 % sont piétons. Le covoiturage peut alors être une alternative efficace. La Mutuelle s’investit dans Mobicoop car c'est une structure de l’économie sociale et solidaire, dont l'histoire et la philosophie rappellent étrangement celles de la Mutuelle : ses propres utilisateurs créent une entreprise d'ESS, par et pour eux, sans actionnaires, en alternative de l’opérateur dominant sur le marché, avec un prix fixé au plus juste et l'expertise technique liée à celle de ses utilisateurs mêmes. Aujourd’hui, nous avons décidé de promouvoir cette initiative via nos réseaux sociaux et à moyen terme, il est possible que nous étudiions un soutien économique éventuel pour soutenir le développement de Mobicoop », précise Guillaume Chocteau, vice-président de la Mutuelle des Motards.

Respect et confidentialité garantis

Revendiquant un mode de gestion solidaire, écologique et démocratique, Mobicoop s’engage à ce que le covoiturage reste un service ouvert à toutes et tous, et non pas un produit de marché permettant de rétribuer des actionnaires. Ainsi, la valeur créée est réaffectée à la réserve coopérative ou redistribuée pour l’intérêt général. Au quotidien, les prix sont fixés par les conducteurs et Mobicoop ne prélève aucune commission sur les covoiturages. Ainsi, les conducteurs profitent d’économies plus importantes tandis que les passagers peuvent voyager au prix le plus juste. De plus, la coopérative met un point d’honneur à protéger les données des utilisateurs, dans le but que celles-ci soient exclusivement consacrées au bon déroulement du covoiturage. À son niveau, Mobicoop participe donc à la transition écologique en contribuant à réduire les impacts environnementaux liés aux transports. D’ores et déjà, plus de 350 000 utilisateurs utilisent la plateforme, ce qui représente plus de 100 000 covoiturages par an. Il n’est pas obligatoire d'être membre de la coopérative pour profiter du service. En revanche, devenir membre coopérateur permet à la fois de participer à la gouvernance et de soutenir activement le projet, notamment en contribuant à son ancrage territorial. Si vous aussi vous souhaitez changer la donne, à vous la main !