SOUSCRIRE

Téléphone

Prenez contact avec nos chargés de clientèle au téléphone OU un chargé de clientèle vous rappelle gratuitement

04 67 50 67 50

SOUSCRIRE

Trouver un bureau

Consultez la liste des bureaux et délégations de votre région ou au plus près de chez vous et venez nous renconter

bureaux et délégations Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Envoyer un email

Besoin d'exprimer une demande particulière : remplissez notre formulaire de contact et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

faire une demande Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Devis en ligne

Réalisez un devis en ligne et découvrez tous les avantages que proposent la Mutuelles des Motards avec des offres adaptées à vos besoins

Réaliser un devis Nouvelle fenêtre
Le Mag

L'entretien prévention : pas de fatalité en matière d'accident

25/02/2019 mis à jour le 28/02/2019
  • Sécurité

Le nouveau dispositif «entretiens prévention», dédié aux sociétaires avec un malus, s’inscrit dans la démarche de prévention qui a permis à la Mutuelle des Motards, depuis sa création, de renforcer son expertise dans la maîtrise du risque. En effet, une sinistralité maîtrisée bénéficie non seulement directement au sociétaire concerné, mais aussi à l’ensemble de la communauté, puisqu’elle influe directement sur le montant des cotisations.

Tous les sociétaires ayant souscrit un nouveau contrat et dont le coefficient de réduction-majoration est supérieur à 1.00 et jusqu’à 1.25 (25% de malus) se verront systématiquement proposer un entretien de prévention par leur conseiller en assurances. Les motards qui sont déjà sociétaires, et dont la sinistralité se dégrade, pourront également y être invités. Après l’accord du sociétaire, le délégué bénévole en charge de l’animation de l’entretien
le contacte pour fixer le rendez-vous. L’entretien peut se dérouler en présentiel dans un bureau ou une délégation de la Mutuelle des Motards ou à distance par visioconférence.

Efficacité démontrée

L’étude menée par la Mutuelle sur les motards « malussés » ayant participé à une « commission à trois » avant de devenir sociétaires démontre en effet qu’ils ont, en moyenne, moins de sinistres que les autres sociétaires. Leur conduite a donc été favorablement influencée par les échanges lors de la commission. Cela démontre qu’en matière d’accidents, il n’y a pas de fatalité et une conduite à risque n’est pas condamnée à le rester.

3 QUESTIONS À : Pierre Flores, délégué bénévole de Toulon, animateur d’entretiens de prévention.

Comment organisez-vous ces entretiens de prévention ?

La première précision à apporter est que nous invitons le sociétaire, il ne s’agit pas d’une convocation à caractère
obligatoire. Le sociétaire ne participe que s’il est volontaire. Lorsqu’il répond favorablement à notre proposition, nous fixons ensemble le rendez-vous pour mener l’entretien, avec éventuellement un second délégué bénévole en apprentissage ou un conseiller de la Mutuelle. Celui-ci dure environ 45 minutes mais il n’y pas de contraintes, si la discussion se poursuit, c’est que le courant est bien passé !

Quels sont les thèmes abordés lors de l’entretien ?

Notre objectif prioritaire est de laisser libre cours à l’expression du sociétaire, de bien apprécier sa situation personnelle, son quotidien et son expérience de la conduite.

Nous précisons que l’objectif de cette démarche de prévention est non seulement d’apporter des réponses à un sociétaire « malussé », mais aussi de servir les intérêts de toute la communauté des sociétaires en réduisant la sinistralité.

Sensibiliser à ces valeurs est fondamental pour que l’entretien se déroule dans les meilleures conditions. Au cours des échanges, nous présentons aussi la Mutuelle et les fondements du système mutualiste, qui place le sociétaire au coeur du dispositif.

Quelles solutions proposez-vous au sociétaire ?

Nous n’avons pas de réponse type car chaque situation est unique. Il s’agit d’abord d’engager un dialogue de confiance qui incite le sociétaire à porter un regard neuf sur les situations à risque qu’il a vécues. Mais attention, pas question de remuer de mauvais souvenirs d’accidents qui pourraient le mettre mal à l’aise. Nous favorisons
une communication apaisée basée sur le partage d’expérience, en soulignant les axes d’amélioration qui peuvent avoir une incidence positive sur sa façon de conduire. Certains peuvent ensuite ressentir le besoin d’enrichir leur équipement vestimentaire, de suivre une formation complémentaire de type AFDM, d’expérimenter le pilotage sur circuit lors des Open Mutuelle des Motards, ou encore d’apprendre à rouler en groupe en participant à des balades encadrées par la FFMC. Il y a bien sûr d’autres pistes d’actions possibles, car l’intérêt majeur de l’entretien de prévention est qu’il est totalement personnalisé.

Eddy, sociétaire de la Mutuelle des Motards, a participé à un entretien prévention

J’ai tout d’abord été surpris de cette invitation car je me croyais dans une assurance quelconque ! Hormis pour me sermonner de façon stérile, je n’ai eu aucun contact avec mes anciens assureurs. À la Mutuelle, c’est donc différent et cela se remarque dès l’accueil où ce sont des motards, comme moi, qui animent la discussion. Ce fut un moment très chaleureux, basé sur le relationnel. Le contraire d’une leçon de morale ! Mais cela m’a permis de me remettre en question, notamment concernant des pépins que j’avais eu étant plus jeune en conduisant mon scooter.

Au final, j’ai trouvé cet entretien enrichissant car j’ai appris beaucoup de choses concernant toutes les possibilités d’améliorer mon comportement de conduite. Je suis certain que cela va m’aider et j’incite vivement tous les sociétaires qui seront invités à ces entretiens à y participer !