Actus

Dessin et moto, il n'y a pas que la gomme qu'ils ont en commun !

10/12/2020 mis à jour le 11/12/2020
  • Moto

Découvrez le portrait de Jessy, motard et passionné de dessin, artiste de "La passion au bout du crayon". Quand deux passions se rencontrent, ça fait des petits merveilles !

1/ D’où vient cette passion à dessiner des pilotes moto ?

Cette passion pour les dessins de pilotes moto a débuté en 2009 avec la rencontre de Kenny Foray qui était un de mes voisins. J’ai commencé par des dessins de lui, puis de son team le GMT94, de son frère et par la suite des pilotes de GP.

2/ Quels sont les projets de 2020 que vous n'avez pas pu réaliser ou, au contraire, que vous avez réussi malgré le contexte si particulier ?

Zoom sur le compte Facebook de Jessy :

"La passion au bout du crayon"

En ce qui concerne ceux que je n’ai pas pu réaliser… la chasse aux autographes bien sûr ! Beaucoup de réalisations sur le SBK car j’ai eu une perte de motivation avec l’impossibilité d’accéder aux pilotes.
Ma plus grande réussite pour 2020 c’est la rencontre avec Jorge Martin, pilote moto 2. J’ai pu lui remettre en main propre le dessin qu’il m’avait lui-même commandé !

3/ Depuis vos débuts, avez-vous lié des liens avec des pilotes professionnels ?

J’ai la chance de très bien connaître Kenny Foray. Après, je discute régulièrement avec Loris Baz et Jorge Martin mais j'évite le plus possible de les déranger.

4/ Pouvez-vous nous parler de vos projets pour 2021 ?

   - Valentino Rossi chez Petronas avec les autographes de mes dessins !
   - Johann Zarco et Jorge Martin en rouge et blanc chez Pramac,
   - Fabio en officiel Yamaha,
   - Du WSBK,
Tellement de projets et si peu de temps...

5/ Une anecdote qui vous a marqué en relation avec vos œuvres ?

Une anecdote… il y en a beaucoup ! Par exemple, le sourire de Jorge Lorenzo et ça, ça n'a pas de prix ! Lors d’une séance de dédicaces dans la loge Shark Helmet au GP de France, je sors mon book avec mes dessins, son visage se décompose mais quand il voit le dessin, un "wouah" et le sourire qui va avec. Ou encore Loris Baz qui offre à ses partenaires des lithographies de mon dessin en fin d’année.