La moto au féminin

Gérer sa moto au quotidien

05/12/2016 mis à jour le 24/10/2019
  • Femme en moto
  • Équipement
  • Moto neuve
  • Moto d'occasion
au guidon d'une moto

Après le choix du véhicule, de l’équipement et de l’assurance, vous êtes désormais officiellement une conductrice de 2-roues motorisé. Maintenant, votre objectif est de gérer ce nouveau statut au quotidien. D’abord en prévoyant le budget d’entretien, ensuite en sachant déceler les éventuelles faiblesses mécaniques de votre monture avant la panne.

1. Prévoir l’entretien courant de sa moto ou scooter

Sachez que, sur un 2-roues, la fréquence des interventions techniques est plus rapprochée qu’en voiture. Il vous faut donc prévoir la vidange, le changement des pneus (au moins l’arrière qui s’use plus vite), des plaquettes de frein (au moins l’avant) et, éventuellement, celui des disques d’embrayage.

Un budget annuel qui varie selon le type de 2-roues et le nombre de kilomètres parcourus (de 450 à 650 € en moyenne). Le prix à payer pour profiter pleinement d’une monture aussi fiable qu’au premier jour.
Pour en savoir plus, consultez notre page dédiée à l'entretien de votre 2-roues.

2. Faire un check-up régulier de sa moto

Fort heureusement, il y a une différence entre être mécano et savoir jauger l'état de sa machine. Parce que votre sécurité est en jeu, vous devez apprendre à réaliser un check-up régulier de votre 2-roues, afin de vérifier le bon état de roulage des organes vitaux : si l'un d'entre eux fait défaut, ce sera le moment de sortir votre boîte à outil... ou de faire appel au professionnel compétent.

Une fois par mois, idéalement :

  •  vérifiez le niveau des fluides : huile moteur, liquide de refroidissement (pour les modèles à refroidissement par air, pas la peine de chercher le radiateur !), liquide de frein et d’embrayage ; traquez d’éventuelles traces d’huile au niveau des joints ;
  • contrôlez la pression des pneus (vous pouvez légèrement sur-gonfler, à froid, par rapport aux pressions préconisées) ;
  • inspectez l’état du kit chaîne : tension et lubrification de la chaîne. Ce tour du propriétaire devrait vous prendre 15 à 30 minutes, pas grand chose par rapport au temps perdu au beau milieu de nulle part à attendre l’assistance…

Et si vraiment la panne survient, vous pouvez toujours faire appel à l'un de nos 600 réparateurs partenaires répartis sur tous le territoire.