SOUSCRIRE

Téléphone

Prenez contact avec nos chargés de clientèle au téléphone OU un chargé de clientèle vous rappelle gratuitement

04 67 50 67 50

être rappelé Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Trouver un bureau

Consultez la liste des bureaux et délégations de votre région ou au plus près de chez vous et venez nous renconter

bureaux et délégations Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Envoyer un email

Besoin d'exprimer une demande particulière : remplissez notre formulaire de contact et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

faire une demande Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Devis en ligne

Réalisez un devis en ligne et découvrez tous les avantages que proposent la Mutuelles des Motards avec des offres adaptées à vos besoins

Réaliser un devis Nouvelle fenêtre
Newsletter

Bol d’Or 2018 : les partenaires de la Mutuelle la tête dans le guidon

15/10/2018 mis à jour le 19/10/2018
team fmr34 2018

La Mutuelle des Motards a participé aux côtés de ses partenaires à toutes les manifestations organisées durant le dernier Bol d’Or sur le circuit du Castellet (83-Var). Un soutien appuyé à des projets qui contribuent chacun à leur façon au développement de la pratique du 2-roues, en portant haut les valeurs de solidarité et de partage qui ont présidé à la création de la Mutuelle.

Bol d’argent - Team #FMR34

Au moment de se rendre au Castellet pour le Bol d’Argent 2018, l’ambition affichée par l’équipe du lycée Pierre-Mendès-France de Montpellier, composée d’élèves en filière bac pro « maintenance des véhicules option motocycles » et de leurs professeurs (Brice Galy et Marc Sanchez, coordinateurs du projet pédagogique), était de terminer la course dans les 15 premiers. Comme il se doit, la Yamaha MT-09 était plus affûtée que jamais. Sauf que le sort a implacablement frappé d’entrée de jeu. Alors que Mélodie Coignard, l’une des deux pilotes, avait à peine bouclé un demi-tour de circuit, elle est fauchée à près de 150 km/h en pleine courbe par une moto en perdition. Ne souffrant heureusement que de quelques contusions, la jeune femme s’emploie aussitôt à ramener la moto endommagée au stand.

Dans le paddock, durant cinq secondes, un grand moment de doute a plané sur les têtes. Puis aussitôt, l’équipe s’est reprise et s’est préparée à intervenir

Marc Sanchez

C’était sans compter sur l’ampleur des dégâts subis par la machine : carters moteurs éclatés, pot d’échappement arraché, platines et commandes détruites, etc. « Très vite, alors que les jeunes commençaient à démonter les éléments cassés, la solidarité du paddock s’est organisée spontanément. Nous avons eu accès au poste à souder qu’il nous manquait, d’autres équipes ont puisé dans leur stock pour dénicher les pièces que nous n’avions pas d’avance… Bref, le seul mot d’ordre qui circulait de stand en stand, c’était : “cette moto doit repartir” ! », poursuit Marc.

Après 2h30 d’interventions mécaniques multiples, le pari est gagné et la moto peut enfin reprendre la piste pour franchir la ligne d’arrivée dans le dernier quart d’heure de course, hors classement évidemment. « C’est une formidable leçon pour les jeunes, finalement plus intense encore que si l’on avait terminé 10ème de la course. Chacun a compris que lorsque tout semble perdu, rien n’est vraiment perdu tant que la volonté est plus forte. Cette course aura été un véritable révélateur de passion pour tous les jeunes qui ont participé, car la difficulté fait grandir. Ils n’ont rien lâché et ont porté haut les valeurs de l’endurance. Et leur abnégation a été unanimement saluée ! », conclut Marc. L’adage prétend que c’est dans l’adversité que l’on reconnaît le talent et la détermination des équipes d’exception. Celle qui s’est alignée cette année sous les couleurs du team #FMR34 en est une, assurément !

Des tasses pour un Bol

Cette année, trois équipes de jeunes ont participé aux « Tasses pour un Bol » (FFMC 43, FFMC 82, CLAM), toutes encadrées par des motards bénévoles. Ce projet pédagogique, initié dès 1986 par la FFMC Loisirs, permet aux jeunes d’organiser de A à Z leur périple au guidon de 50 cm3 à destination du Bol d’Or. « La Mutuelle des Motards s’engage dans ce projet en apportant un soutien financier aux équipes afin qu’elles aient les moyens d’assurer la logistique, souvent lourde, des opérations menées. Les “Tasses pour un Bol” symbolisent en effet parfaitement les valeurs de solidarité et de partage qui ont présidé à la création de la Mutuelle », précise Cécile Balestier, chargée de mission Économie Sociale et Solidaire (ESS) à la Mutuelle. Chaque équipe est composée de huit adolescents qui utilisent leur propre cyclomoteur, celui qu’ils utilisent au quotidien pour se rendre à leur établissement scolaire ou au travail. Souvent en situation sociale précaire et confrontés à l’échec scolaire, ils trouvent dans ce projet plusieurs axes de remobilisation, en profitant de la force du collectif. Ainsi, l’équipe de la FFMC 43 s’est associée cette année à l’institut médico-éducatif (IME) « les Cévennes » pour constituer un groupe de jeunes volontaires et motivés pour se lancer dans l’aventure. Des éducateurs professionnels de l’IME se joignent alors aux motards bénévoles pour assurer l’encadrement. Ces derniers reconnaissent volontiers qu’ils sont d’ailleurs tout autant passionnés par la moto que par le rôle éducatif qu’ils tiennent en sensibilisant les jeunes aux valeurs de transmission et de partage d’expérience. L’opération des « Tasses pour un Bol » permet en effet d’aborder plusieurs facettes de la citoyenneté, via le partage de la route, le respect des règles de sécurité (équipement, mécanique, signalisation, etc.), la loyauté du groupe et l’ouverture aux autres via les rencontres effectuées durant le voyage. Entre les préparatifs, le trajet et le séjour sur place, le périple dure en effet près d’une semaine. De quoi marquer durablement les (jeunes) esprits ! 

Handicaps Motards Solidarité

Depuis 1999, la Mutuelle soutient l’association Handicaps Motards Solidarité (HMS) qui œuvre pour permettre à des personnes en situation de handicap de s’initier ou de se remettre à la moto. Ainsi, à chaque fois qu’un sociétaire parraine un nouvel assuré, la Mutuelle verse 10 € à HMS. Depuis 2012, plus de 65 000 euros ont pu ainsi être reversés à l’association. Les sommes récoltées lui permettent de développer des 2-roues adaptés qu’elle met à disposition de ses adhérents pour préparer et se présenter à l’examen du permis. « Nous disposons actuellement de trois motos et deux side-cars. Une machine est adaptée au handicap du bras droit, une autre au handicap du bras gauche et la dernière aménagée pour le handicap des jambes. Les side-cars sont adaptés multi-handicaps. L’un est conforme au permis A et le second, encore en préparation, sera conforme au permis A2 (puissance limitée à 35 kW) », précise Philippe Witter, président de l’association. Mais l’engagement de HMS ne se limite pas à l’aspect mécanique puisque les adhérents sont également accompagnés dans toutes les démarches indispensables à la validation de leur permis. Le Bol d’Or a d’ailleurs été l’occasion de rassembler les adhérents qui pouvaient ainsi présenter leur parcours et leur machine au public, démontrant ainsi qu’il est possible d’ouvrir des perspectives à celles et ceux qui s’en croyaient privés.