SOUSCRIRE

Téléphone

Prenez contact avec nos chargés de clientèle au téléphone OU un chargé de clientèle vous rappelle gratuitement

04 67 50 67 50

être rappelé Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Trouver un bureau

Consultez la liste des bureaux et délégations de votre région ou au plus près de chez vous et venez nous renconter

bureaux et délégations Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Envoyer un email

Besoin d'exprimer une demande particulière : remplissez notre formulaire de contact et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

faire une demande Nouvelle fenêtre

SOUSCRIRE

Devis en ligne

Réalisez un devis en ligne et découvrez tous les avantages que proposent la Mutuelles des Motards avec des offres adaptées à vos besoins

Réaliser un devis Nouvelle fenêtre
Le Mag

Vie démocratique : le modèle mutualiste

05/03/2018 mis à jour le 06/03/2018
moto

La démocratie est de fait le principe de gouvernance des mutuelles d’assurance. À la fois individuellement assurés et collectivement assureurs, les sociétaires de la Mutuelle des Motards sont directement impliqués dans ses activités et ses orientations. C’est à eux de faire en sorte qu’elle réponde à leurs besoins aux meilleures conditions. Et c’est sur eux que repose la responsabilité de son développement, via leurs élus au Conseil d’administration.

3 questions à : Virginie Nayl, administratrice depuis juin 2017

Quels sont les dossiers qui vous ont le plus marqué jusqu’alors ?
J’ai été particulièrement sensible au développement du partenariat avec la start-up Liberty Rider. En effet, les solutions qu’elle développe pour améliorer la sécurité des motards sont totalement en phase avec la politique de prévention de la Mutuelle. J’ai eu aussi  à me prononcer sur les nouvelles mesures tarifaires, en bénéficiant de l’expérience des administrateurs aguerris et de l’expertise des salariés en charge du dossier, bien sûr.

Quelle est l’ambiance dans les coulisses du Conseil d’administration ?
J’apprécie particulièrement l’écoute et le respect des différents avis exprimés. Il y a une vraie complémentarité entre administrateurs et chacun prend le temps d’échanger, de partager ses compétences. Aucune question n’est tranchée tant que tous les paramètres n’ont pas été débattus. Cela garantit une réelle qualité dans les débats.

Y a-t-il un décalage entre vos attentes initiales et votre rôle actuel ?
Non, même si je dois concéder que cela va prendre encore du temps pour être aussi opérationnel que je le souhaite tant il y a de dossiers à assimiler. Pour autant, comme je le souhaitais lors de mon élection, je m’investis pour contribuer à améliorer le suivi et la prise en charge des victimes d’accidents, en participant à la commission « politique indemnisation ». En fait, je n’ai que six mois d’expérience et quatre conseils d’administration derrière moi, la marge de progression est grande.

3 questions à : Christophe Tursan, administrateur depuis octobre 2017

Quels sont les dossiers qui vous ont le plus marqué jusqu’alors ?
En premier lieu, celui concernant la refonte des systèmes d’information, dénommé « Oxygène », compte tenu des enjeux très importants pour la Mutuelle. Il y a aussi le suivi de l’action menée auprès des sociétaires membres de droit de la FFMC, qui resserre davantage les liens au sein du mouvement motard. Cela met d’ailleurs en lumière le rôle des délégués bénévoles, qui sont indispensables au fonctionnement de la Mutuelle. Enfin, je m’implique dans la réflexion menée pour traduire le gain en notoriété de la Mutuelle en conquête de nouveaux sociétaires. 

Quelle est l’ambiance dans les coulisses du Conseil d’administration ?
L'ambiance est studieuse et détendue, le travail est sérieux sans se prendre au sérieux. Les administrateurs expérimentés sont à la fois source de conseils et aussi très attentifs aux points de vue des nouveaux venus. Les travaux effectués en commun enrichissent ces échanges. 

Y a-t-il un décalage entre vos attentes initiales et votre rôle actuel ?
Aucun décalage, je suis très satisfait d'avoir répondu présent à la cooptation. J’ai trouvé ma place immédiatement et j’apprécie particulièrement cette constante recherche d’axes d’amélioration qui nous anime. La synergie entre tous les acteurs de la Mutuelle, salariés, délégués bénévoles et administrateurs, est vraiment un atout exceptionnel. J’aurais même tendance à dire que la Mutuelle, c’est encore mieux de l’intérieur !

Représentants des sociétaires

La Mutuelle des Motards ne peut fonctionner de façon légitime sans l’implication de ses sociétaires, clé de voûte du dispositif de démocratie directe « Un homme, une voix ». Lors des Assemblées Régionales (AR), les sociétaires présents élisent pour un mandat d’un an leurs représentants à l’Assemblée Générale (AG) qui suit. Tous les sociétaires à jour de leurs cotisations sont électeurs et éligibles.

Sébastien :

Pourquoi s’être présenté ?
C’est déjà ma troisième expérience en tant que représentant élu des sociétaires. En effet, cela m’a passionné et j’ai été réélu deux fois jusqu’à maintenant.

Que diriez-vous aux sociétaires qui hésitent à se présenter ?
Avant ma première participation, je n’avais aucune idée de ce que représentait le mouvement motard dans lequel la Mutuelle évolue. Maintenant, j’ai pris conscience que ce dont je profite aujourd’hui, je le dois à tous ceux qui m’ont précédé, et particulièrement aux membres fondateurs.

Seriez-vous prêt à vous présenter à nouveau ?
Être présent à l’Assemblée Générale procure un sentiment de proximité très valorisant, comme l’impression d’être privilégié car on dispose d’informations en exclusivité. Je me sens prêt à y participer de nouveau, si ma candidature est de nouveau retenue, bien sûr.

Matthieu :

Pourquoi s’être présenté ?
J’ai décidé de me présenter lors de la dernière Assemblée Régionale car après avoir eu des retours d’amis qui avaient eux-mêmes participé, je voulais à mon tour apporter ma pierre à l’édifice.

Que diriez-vous aux sociétaires qui hésitent à se présenter ?
L’ Assemblée Générale est un moment très riche qu’il faut absolument vivre au moins une fois de l’intérieur avant de porter un jugement. L’animation m’a parue claire et accessible, mais il faut rester concentré. C’est du volontariat, pas du tourisme.

Seriez-vous prêt à vous présenter à nouveau ?
Bien sûr, et je vais aussi en causer dans mon entourage pour que d’autres sociétaires participent. Cette démocratie partagée par tous me donne envie de les décider à participer, de les motiver pour prendre leur place.

Sociétaire membre de droit de la FFMC : le succès

Depuis le 1er avril 2017, les nouveaux sociétaires de la Mutuelle des Motards se sont vus proposer de découvrir les actions de la FFMC en devenant membres de droit de la Fédération Française des Motards en Colère. Aujourd’hui, ils sont plus de 8 000 à avoir accepté la proposition, dont les deux tiers sont âgés de moins de 43 ans. L’implication des équipes commerciales et la mobilisation des délégués bénévoles sont les clés de cette réussite.

Commission à 3 : pas de discrimination

Difficile de souscrire un contrat dans des conditions acceptables lorsque l’on est « malussé ». À la Mutuelle des Motards, c’est différent. Face à un assuré en difficulté, le salarié de la Mutuelle peut solliciter la tenue d’une « Commission à 3 », animée par un délégué bénévole, et qui se tient en présence de l’intéressé. L’avis argumenté de la commission est remis au salarié, qui l’intègre à sa propre analyse avant de proposer, ou pas, une demande de dérogation aux règles de souscription. 

Commissions sinistres : seconde chance

Uniques dans le monde de l’assurance, les Commissions sinistres de la Mutuelle des Motards évitent toute gestion arbitraire des contrats. Composées de sociétaires élus lors des Assemblées Régionales et de techniciens de la Mutuelle, elles se réunissent dans chaque département une fois par an, en janvier. Il s’agit de donner la parole aux sociétaires dont la sinistralité est anormalement élevée (3 sinistres et plus), et qui seraient arbitrairement résiliés dans une société d’assurance classique. Un dispositif qui permet à chacun d’avoir droit à une seconde chance. En toute impartialité.