Photo-bandeauheader-home1

Accueil : Assurance mutuelle des motards, ça rassure

La protection des conducteurs des 2 roues à moteur

Vous êtes ici : Assurance Moto, scooter... Assurance Mutuelle des Motards. Tarifs et assurance moto scooter et 125 en ligne. > Actualités > Actu Mutuelle > Le contrôle technique à la revente repoussé

Actualités

Le contrôle technique à la revente repoussé

le 05/01/2017

 

Un peu de temps de gagné… Les efforts du mouvement motard ont porté leurs fruits puisque le contrôle technique à la revente, qui aurait du être obligatoire à partir d’octobre 2017, est repoussé à une date indéterminée.

Grand projet du délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, le contrôle technique aurait du toucher tous les 2-roues entrant sur le marché de l’occasion. Son projet avait provoqué une grande levée de boucliers, même de la part de certains professionnels du contrôle technique. Les motards clamaient qu’un contrôle technique n’aurait que peu d’incidence sur la sécurité des motards puisque très peu d’accident sont dus à l’état de leur moto. Ce projet est vu par le mouvement motard comme une taxe supplémentaire que l’on essaierait d’imposer sous couvert de sécurité routière. Des professionnels, quant à eux, s’inquiétaient des investissements qu’ils auraient à réaliser pour effectuer les contrôles sur les motos, et des difficultés à amortir ces investissements dans des zones avec peu de motards. Un projet qui étranglerait donc à la fois les conducteurs et leurs contrôleurs.

C’est la deuxième fois que les motards réussissent à repousser le contrôle technique mais ce sujet risque de très vite revenir sur le tapis. Une directive européenne impose que, d’ici 2022, tous les pays devront mettre en place un contrôle technique sur les 2-roues. À moins de pouvoir prouver qu’elle a mené des actions de sécurité routière diminuant sensiblement l’accidentalité moto, les motards français n’y échapperont pas…

Un sujet à suivre sur MotoMag pour en savoir plus.

Suivez aussi les actions de la FFMC ICI.

Retour aux actualités